Éviter les coliques chez les chevaux

Partager sur :

L’équilibre de la flore intestinale est particulièrement délicat chez le cheval. La colique est l’une des maladies les plus courantes chez le cheval. En tant que telle, il est important de savoir ce qui la cause, les différents facteurs aggravants et comment l’éviter.

Les différentes causes de coliques chez le cheval

Les coliques (spasmes intestinaux) peuvent avoir différentes causes :

  • Heures d’alimentation irrégulières
  • Alimentation excessive
  • Nombre insuffisant de flux
  • Des rations fluctuantes
  • Trop de protéines (luzerne, soja, etc.), d’amidon (céréales), de sucre (glucides) par rapport aux besoins quotidiens et au poids du cheval
  • Qualité du fourrage (foin moisi, sale, etc.)
  • Quantité insuffisante de foin
  • Sur-ingestion de litière artificielle non comestible ou de paille
  • Vérifiez la qualité et la quantité d’eau disponible chaque jour, ainsi que la température de l’eau
  • Surveillez la consommation après l’effort (eau à température ambiante).

 

Facteurs aggravants provoquant des coliques chez les chevaux

Facteurs aggravants : conditions météorologiques (changements brusques de température, temps orageux, etc.).

Comment puis-je éviter les coliques chez mon cheval ?

  • Donnez à votre cheval des quantités suffisantes de fourrage (1 à 1,5% du poids de son cheval).
  • Donnez l’alimentation concentrée en plusieurs aliments d’un maximum de 2 kg chacun.
  • Dans la mesure du possible, autorisez le pâturage et les moments de liberté car l’enfermement augmente le risque de problèmes gastriques.
  • Fournissez beaucoup d’eau propre, évitez de laisser votre cheval sans nourriture pendant de longues périodes et veillez à ce qu’il y ait toujours du fourrage disponible.

Solutions Royal Horse pour éviter les coliques chez les chevaux

L’une des principales caractéristiques de l’alimentation Royal Horse est que les produits des différentes gammes d’aliments sont complétés par des prébiotiques MOS (Mannan-oligosaccharides) qui bio-régulent la flore intestinale et favorisent le transit intestinal.