Mon cheval ne boit pas

L’eau est le nutriment numéro un des équidés.

Les chevaux peuvent boire entre 10 et 15 litres par jour en hiver et entre 50 et 70 litres par temps très chaud et un travail soutenu. Les chevaux qui ne boivent pas assez ont des selles dures et sèches et risquent davantage de présenter des troubles gastro-intestinaux. Assurez-vous régulièrement que les abreuvoirs et les seaux soient propres. Si l’on administre de l’eau de puits aux chevaux, des analyses microbiologiques doivent être effectuées afin de déterminer la teneur en nitrates et en nitrites, etc., de manière à garantir qu’elle convient aux chevaux. Des traitements de l’eau sont également disponibles afin d’améliorer sa qualité. Vous devriez de préférence contacter un professionnel du traitement de l’eau.

Mon cheval ne mange pas bien à cause de problèmes dentaires

Les chevaux naissent avec une « souche dentaire » qui grandit tout au long de leur vie. Les chevaux adultes doivent subir des examens dentaires réguliers, tout comme les humains, c’est-à-dire au moins une fois par an. Les chevaux ayant des problèmes dentaires sont incapables de mâcher correctement leur nourriture. Les aliments qui n’ont pas été suffisamment mâchés ne seront pas digérés correctement. La ration journalière perdra donc sa valeur. Dans certains cas, un problème dentaire peut être remarqué si vous trouvez des «petites boules de foin» dans l’écurie. Les chevaux mâchent du foin en petites boules pour former une sorte de rembourrage logé entre les mâchoires et les joues pour éviter les blessures, causées par exemple par des dents irrégulières. Il est essentiel d’organiser un bilan annuel avec votre dentiste équin.

Les ulcères

Les ulcères peuvent avoir des causes psychologiques (stress / travail / croissance) ou diététiques. La consommation de céréales doit être limitée car une teneur élevée en amidon favorise l’apparition d’une hyperacidité dans l’estomac due à la baisse du pH. Différentes sources d’énergie sont disponibles: amidon + sucre / cellulose / graisse végétale. La consommation quotidienne (de 5 à 7 kg) de foin de prairie (fibres longues pour encourager la mastication) chaque jour contribuera à limiter le développement des ulcères. Les aliments ROYAL HORSE H 250, H 350 et S 350 (chevaux âgés) contiennent des argiles et du bicarbonate de sodium pour aider à prévenir les ulcères.