Risque pour chevaux des aliments riches en céréales

Partager sur :

Un nombre croissant de mélanges de céréales non assaisonnées sont disponibles sur le marché. Ils sont très attrayants parce qu’ils sont peu coûteux et qu’ils attirent les propriétaires qui pensent bien faire. Cependant, les chevaux sont des herbivores et ont une capacité limitée à digérer les sources d’amidon, ce qui peut avoir des effets négatifs sur la santé digestive des chevaux.

Le surplus de céréales

Des mélanges de céréales attractifs mais de faible qualité

Ces mélanges n’ont aucune ressemblance avec les aliments raisonnés en flocons, malgré des comparaisons fréquentes avec ces derniers.

Ce n’est pas parce qu’un aliment est beau qu’il s’agit d’un aliment équilibré spécialement conçu pour les chevaux.

Ces mélanges sont souvent composés d’avoine, d’orge, de maïs mais aussi de granulés de son de couleur (claire facilement identifiables), et de cubes de luzerne (reconnaissables, vert foncé). Ils n’ont rien en commun avec notre mélange de flocons où les granulés ont une formule spécifique complétant le mélange de flocons et contrôlant la concentration totale en amidon.

Puis-je ajouter des céréales à mon aliment?

Il n’est pas recommandé d’ajouter des céréales à un aliment commercial équilibré. Premièrement, l’origine de ces céréales est souvent non contrôlée et elles peuvent être contaminées par des champignons et des toxines susceptibles de nuire à votre cheval. Deuxièmement, l’alimentation de votre cheval a été conçue et formulée pour être une source exclusive d’aliment concentré dans le régime à base de fourrage de votre cheval. L’ajout de céréales brutes «diluera» l’effet des minéraux, des vitamines et des acides aminés contenus dans l’aliment.