La Saga

Partager sur:

LA SAGA ROYAL HORSE

Royal Horse a été créée en 1970 avec la volonté de nourrir le cheval autrement, en proposant des solutions nutritionnelles adaptées. Tout au long de son histoire, la marque s’est efforcée d’être pionnière sur les questions de bien-être, de santé et de performances des chevaux.

1972 : Mise sur le marché de l’aliment « Tradition », le premier  floconné pour chevaux, conçu en collaboration avec l’Ecole Nationale d’Equitation de SAUMUR (ENE).

1989 : Création du « Team Royal Horse » avec comme partenaire principal, Michel Robert.

1990 : Introduction du Bio régulateur de la flore intestinale, le Paciflor, dans toute la gamme ROYAL HORSE (Afin de sécuriser la digestion chez le cheval) et premières implantations de la marque à l’international, notamment au Brésil.

2001 : introduction des MOS (bio régulateurs de la flore intestinale dans les gammes ROYAL HORSE).

Le groupe confirme son choix d’élargir la présence de ROYAL HORSE sur le marché français et de renforcer son expertise sur la nutrition équine.  De nombreux cavaliers de dressage, de concours complet, d’endurance et autres disciplines intègrent le Team ROYAL HORSE et font confiance  à ses aliments dans les plus grands événements : Championnat d’Europe, Championnat  du Monde, Jeux Olympiques…

2009 : Travaux sur les différents profils de matières grasses végétales en nutrition équine chez le cheval athlète. (Qualifier des nouvelles sources d’énergie pour compléter l’apport énergétique des céréales).

2011 : Travaux sur le bien-être du cheval et développement de solutions pour lutter contre l’apparition d’ulcère chez le cheval. (Une des premières pathologies touchant les chevaux)

2013 : Lancement de la nouvelle gamme ROYAL HORSE et développement de la marque à l’international, avec de nouvelles unités de fabrication au Mexique et de nouvelles zones de distribution en Europe.

2014 : Travaux sur la récupération des chevaux à l’effort et lancement du cocktail végétal antioxydant AOelite, destiné à soutenir l’élimination des toxines chez le cheval athlète.

2016 : Roger Yves Bost et Philippe Rozier, piliers du Team Royal Horse, sont sacrés champions olympiques par équipe aux Jeux de Rio.

La même année  la marque étend ses ambitions sur le continent asiatique, aussi bien au Vietnam qu’en Indonésie.

Acteur de la révolution digitale, la marque noue un partenariat stratégique avec la startup Equisense.

2017 : Pour développer ses services et répondre au besoin de personnalisation des cavaliers, la marque lance la première application mobile du secteur de la nutrition équine.

Lancement du principe actif GWB (Gastri Wall Builder), en prévention des problèmes gastriques chez le cheval.

2018 : travail sur la DHA d’origine végétale.